Que Fait Vraiment un Copywriter et Comment le Devenir en 2022 ?

Dernière mise à jour :

Cela fait plus de 50 ans que le métier de copywriter existe et, en France, presque personne ne sait en quoi il consiste !

Pourtant, c’est une compétence que toutes les entreprises recherchent en ce moment, souvent en vain car peu de copywriters sont disponibles sur le marché. Il y a donc une véritable opportunité pour les personnes qui souhaitent le devenir.

👉 Mais c’est quoi le copywriting ?

Il s’agit d’une branche du marketing et de la vente ayant rapport avec l’écriture web. Le but est de rédiger des pages que l’on peut qualifier de publicitaires et persuader les prospects de devenir client juste en utilisant les mots.

✍ Pour devenir copywriter (ou concepteur rédacteur en Français), il faut disposer d’un certain nombre de qualités : empathie pour comprendre les besoins des clients, créativité, bonne plume notamment.

On peut apprendre cette discipline via des formations sur Internet et en pratiquant. Beaucoup.

Le média Les Pionnières vous explique comment y arriver si vous souhaitez entamer une reconversion pour ce métier d’avenir.

Vous voulez apprendre le copywriting ? Commencez par apprendre à rédiger de meilleures introductions avec le challenge CopieCat.

Qu’est-ce qu’un copywriter ? La définition

Cette question est difficile car il existe des dizaines de définitions différentes.

Le ou la copywriter (appelé.e aussi concepteur rédacteur) est une personne dont le métier est d’écrire pour vendre. Sur un site internet, e-commerce ou une application, il va cerner les problèmes et les besoins des prospects pour les faire acheter un produit ou un service.

Il ou elle peut également rédiger des tunnels de ventes, des e-mails promotionnels ou bien des fiches produits.

On dit souvent que le copywriting est l’art de persuader un client avec les mots. C’est aussi pour cela qu’on l’appelle « l’écriture persuasive« .

Son but est de booster le chiffre d’affaires d’une entreprise grâce à du marketing écrit.

A noter que le métier de copywriter est différent de celui de rédacteur web, d’UX writer ou bien encore de journaliste. Cependant, la ligne est de plus en plus flou puisqu’on demande aux rédacteurs d’écrire aujourd’hui des contenus qui font vendre !

Missions du copywriter

La principale mission du professionnel est évidemment d’écrire et rédiger pour le lecteur.

Cependant, à l’inverse des textes proposés par un écrivain, un journaliste ou un parolier, le contenu rédigé par le copywriter vise un but promotionnel et la génération de prospects / acheteurs.

Sa mission consiste donc à mettre en avant l’image d’une marque. Il aide à donner envie aux lecteurs d’acheter.

Les textes doivent correspondre aux besoins du client et doivent améliorer la conversion d’un tunnel de vente. Pour cela, il ou elle effectue souvent au préalable, une analyse des personas et des profils de clients.

Il ou elle réalise aussi des études de la concurrence pour se positionner différemment vis à vis des autres entreprises du marché.

Le copywriter doit aussi s’assurer de la pertinence ainsi que du référencement des contenus créés (SEO).

Tout comme un rédacteur web, le professionnel peut choisir d’exercer au sein d’une agence ou en tant qu’autoentrepreneur. Il peut également fonctionner en free-lance. Quoi qu’il en soit, il doit pouvoir :

  • créer des slogans,
  • écrire des contenus publicitaires (ou pages de vente),
  • créer des mails externes comme internes et développer des newsletters
  • réaliser du content marketing et du community management,
  • mettre en place des séquences e-mail pour mieux vendre,
  • positionner une marque,
  • créer une charte éditoriale.

En outre, il revient au copywriter de s’assurer que les textes ont un réel impact et offrent le résultat attendu. Une analyse régulière des rédactions permet d’apporter au plus vite des améliorations.

Dans quels secteurs travaille un copywriter ?

Le copywriter peut exercer dans tous les types de secteur. En effet, on a besoin d’utiliser l’écriture persuasive pour vendre n’importe quel produit ou service.

Cependant, ce métier est plutôt populaire en ligne, pour la vente de formations en ligne (info-produit), de programmes de coaching, de mises en avant de marques (notamment le luxe) ou bien encore dans les logiciels.

Les formations nécessaires pour devenir copywriter

Les formations universitaires ou académiques

Certains pensent que pour devenir un copywriter, il est important d’avoir un niveau d’étude assez élevé.

Un bac +3 ou alors un bac + 5 est recommandé, mais notez que cela ne constitue pas une obligation.

Disposer d’un parcours dans le domaine de la communication, du marketing, des lettres ou dans le secteur du journalisme peut être profitable.

Si vous désirez suivre une formation professionnelle afin d’évoluer dans le domaine, vous pouvez envisager certaines qui sont spécifiques. Certaines écoles proposent aussi des modules visant à former les apprenants.

Formations niveau Bac+2 ou Bac+3

Pour une formation Bac + 2, vous pouvez avoir un BTS en communication qui vous permet d’aspirer au métier de copywriter. Toutefois, pour un niveau Bac +2, il est aussi possible d’avoir un DUT en communication qui vous offre les mêmes opportunités.

Une formation de trois ans après l’obtention du bac permet d’avoir une licence en lettres modernes, une licence en communication ou alors en marketing.

Chacun de ces diplômes vous oriente davantage vers le métier désiré. Une formation Bac +3 peut également vous permettre d’être titulaire d’un Bachelor Publicité ou d’un Bachelor web marketing. Ces diplômes permettent d’avoir accès au secteur.

Formation Bac+4 ou Bac+5

Par ailleurs, vous pouvez vous performer en suivant une formation de 5 ans après le BAC. À l’issue de cette dernière, il est possible d’obtenir des diplômes comme le master en communication digitale ou un master en lettres.

Certains apprenants optent pour un mastère en communication spécialisée digitale. Si vous choisissez de continuer les études toujours dans l’optique de vous performer davantage, le MBA marketing est l’un des diplômes à obtenir. Il en est de même pour le MSc publicité.

Les établissements qui apparaissent le plus sont le CELSA (Paris), Sup de Pub ou bien encore l’université Paris Dauphine.

Cependant, si ces formations vous offrent des connaissances dans le métier, aucune d’elle n’octroie à l’apprenant le titre de copywriter. Les apprentissages énumérés constituent une plus-value ou même le socle (de compétences) pour faire carrière dans le métier.

C’est la raison pour laquelle il est primordial que vous vous formiez vous-même. Les documents, vidéo ou tutoriels en ligne peuvent vous aider à y arriver.

Les formations en ligne intensives ou les bootcamps (sans diplôme)

Sachez qu’il est aussi possible d’apprendre le copywriting via des formations en ligne.

Ces dernières sont parfaites si on souhaite se reconvertir dans ce type de métier ou que l’on veut ajouter une compétence supplémentaire à son profil (dans le cas où vous seriez déjà rédacteur web ou chargé de marketing digital par exemple).

Certains programmes à distance peuvent être terminés en quelques jours, d’autres en quelques mois. Ils ne délivrent pas de certifications mais vous permettent de mettre un pied dans ce domaine.

A vous ensuite, de vous créer un portfolio de projets que vous pourrez montrer à de potentiels employeurs ou clients si vous décidez de vous mettre à votre compte.

Les programmes que nous recommandons sont par exemple :

  • la formation de LiveMentor,
  • le programme de Copywriting Mania.

A noter que certaines formations peuvent être éligibles au CPF (en cas de formation professionnelle).

Qualités et compétences requises par ce métier

Certaines qualités sont indispensables et peuvent faire de vous un excellent copywriter.

En premier lieu, il est d’une importance capitale d’avoir un bon niveau en rédaction web. Vous devez avoir une excellente maîtrise de la langue dans laquelle vous écrivez.

Il faut aussi être capable d’exprimer vos idées tout en respectant le nombre de mots exigés par le client.

Étant donné sa mission d’inciter à une action comme cliquer, lire, acheter ou répondre, le copywriter doit avoir une écriture inclusive et directe. Il est également nécessaire que vous soyez créatif que ce soit en ce qui concerne le contenu que le style littéraire.

Pour proposer un bon travail à votre clientèle, vous devez développer votre sens de l’analyse. Cela permet de déterminer avec exactitude les attentes des marques tout en orientant le contenu vers un public bien précis.

Vous aurez donc besoin d’agencer convention et innovation. En outre, une culture générale poussée vous est d’une grande aide. En faisant usage d’effets de style, de référence et de techniques marketing, l’expert est en mesure d’être très efficace dans ce qu’il fait.

Les outils principaux du copywriter sont un ordinateur et un cahier !

A noter que ce métier peut convenir par exemple aux personnalités introverties.

Quelques copywriters célèbres

Les copywriters les plus connus ont travaillé dans de grandes agences de communication. On pourra citer par exemple David Ogilvy ou William Bernbach.

Les lettres Boron de Gary Halbert sont aussi des documents qui ont inspiré des milliers de copywriters depuis quelques dizaines d’années.

Côté fiction, on pensera également à Don Draper, le personnage principal de la série Mad Men centrée sur le monde de la publicité.

Combien gagne un copywriter ?

La somme perçue par le concepteur rédacteur dépend de plusieurs facteurs. En effet, cela peut varier selon le pays, le client (ou l’employeur) ou même selon la localisation. L’expérience, le secteur et le projet à réaliser sont aussi des critères pouvant influencer le prix.

Salaire du copywriter employé dans une entreprise

Généralement, le salaire mensuel brut du copywriter salarié va de 1600 à 2000 euros pour un début.

Pour un professionnel déjà expérimenté, le salaire est au minimum de 4 500 euros. Il peut, toutefois, monter jusqu’à 5 770 euros. Si vous travaillez au sein d’une agence, le montant à percevoir varie selon la structure qui vous engage.

Rémunération du copywriter freelance

Certains copywriters estiment que le fait de travailler de façon indépendante est beaucoup plus avantageux d’un point de vue financier.

Le métier de copywriter s’exerce souvent en freelance (indépendant).

En travaillant en free-lance, votre rémunération dépend de votre travail.

La conception et la rédaction d’une page de vente peuvent par exemple être vendues plusieurs centaines d’euros ou plusieurs milliers d’euros (en fonction du niveau du copywriter et de son expérience).

Sur des plateformes de freelances, on trouve des taux journaliers moyens variant de 300 euros par jours à plus de 1500 euros par jour. Tout dépend bien sûr, de l’expérience, de la notoriété ou bien des résultats de ces indépendants.

Autre avantage, puisque le métier est en forte demande, les entreprises sont souvent fidèles et travaillent très régulièrement avec le même freelance s’il a donné satisfaction.

Laisser un commentaire