Comment Devenir Rédacteur Web à Succès ?

Dernière mise à jour :

« Rédacteur web » fait partie des nouvelles professions qui ont émergé avec Internet.

La rédaction web désigne spécifiquement la conception et rédaction de contenus et articles destinés à être diffusés sur Internet, via des sites, blogs, réseaux sociaux et autres plateformes en ligne.

C’est un secteur en forte croissance, et les entreprises ont un besoin important de rédacteurs et rédactrices web.

Vous vous interrogez sur ce métier ? Sur les perspectives d’emploi ? Vous aimeriez bien savoir comment devenir rédacteur web pour entamer une reconversion professionnelle ?

À suivre, la définition précise de ce métier du web, les compétences requises, les formations possibles en ligne, le salaire (ou la rémunération si vous exercez en tant que freelance) et les secteurs qui recrutent.

Rédacteur web, qu’est-ce que c’est ?

Définition du métier de rédacteur web

Un rédacteur web est un professionnel qui maîtrise à la fois l’art de l’écriture et les stratégies web. Il est artiste créateur et technicien. Ce métier est à distinguer de ceux d’auteur, d’écrivain public ou encore de journaliste.

En rédaction web, les règles d’écriture sont différentes de celles applicables à la littérature ou à la presse écrite. Quand elle est destinée à paraître sur le web, la rédaction doit être efficace. Les textes – plutôt appelés contenus – doivent être dynamiques, faciles à lire (en misant sur l’UX Writing par exemple) et à comprendre.

Le rédacteur web doit prendre le soin d’intégrer des mots clés dans ses textes pour améliorer le référencement naturel, afin d’engendrer du clic.

Des techniques tirées du marketing comme le copywriting peuvent être utilisées, pour inciter l’internaute à acheter un produit, à recourir à un service, à adhérer à une tendance…

Les missions d’un rédacteur web

La mission première du rédacteur web est de concevoir des contenus attrayants, divertissants, convaincants, informatifs. Idéalement, les textes doivent contenir des mots clés qui engendrent du clic. En outre, la qualité du contenu doit être telle que le lecteur accroche jusqu’à la fin de l’article.

Pour bien rédiger, un travail de veille et de recherche est nécessaire. Cela permet de trouver des informations, de confronter les sources, de contrôler la véracité des données…

Dans certains cas, le rédacteur web doit être force de proposition. La veille est alors d’autant plus importante, car elle permet de se tenir au courant des sujets d’actualité, des tendances du moments et des thèmes qui font le buzz.

Un rédacteur web peut également être chargé d’intégrer lui-même ses textes dans un système informatique. Il peut s’agir d’un serveur, back office ou encore d’un CMS comme WordPress ou Drupal.

Quelles sont les compétences requises pour devenir rédacteur web ?

Cela va sans dire, le rédacteur web connaît la langue française et la maîtrise sur le bout des doigts. Il sait le sens de chaque mot et écrit sans faute d’orthographe.

Le content writer maîtrise également les outils informatiques. Il doit notamment savoir taper des textes sur un ordinateur, sur des logiciels comme Microsoft Word ou sur des serveurs.

Il doit aussi être capable de surfer sur Internet pour trouver les informations et les bonnes sources qui l’aideront à concevoir son contenu.

Ses capacités rédactionnelles le rendent capable d’adapter son langage à la cible. Une cible qui, pour être intéressée, doit se voir proposer un contenu digne d’intérêt, avec des mots accessibles et des phrases courtes.

Pour attirer les lecteurs sur le site internet, le rédacteur web doit appliquer les règles de SEO (en particulier pour le moteur de recherche Google) sur la page qu’il a écrit.

Autrement dit, il doit utiliser des balises, des mots clés et insérer des liens hypertextes pour que sa rédaction soit efficace. Car ne l’oublions pas, la rédaction web vise un objectif marketing, entre autres.

Il doit également faire en sorte que les internautes lisent un article jusqu’au bout et donc utiliser des techniques d’ergonomie (UX Writing).

Le rédacteur web étant amené à écrire sur des sujets qu’il ne maîtrise pas forcément, il doit être polyvalent, mais surtout capable d’effectuer des recherches, d’absorber de grands volumes d’information et de synthétiser rapidement.

Enfin, il doit être capable d’écrire en tenant compte de certaines contraintes, comme celles imposées par une charte éditoriale ou un ton de marque.

Quelle formation pour devenir rédacteur web ?

Il n’existe pas, à proprement parler, de diplôme officiel de rédacteur web. Certains rédacteurs web n’ont par exemple pas le bac ou n’ont pas fait de longues études.

Néanmoins, divers cursus favorisent l’entrée dans ce métier et permettent d’apprendre à mieux rédiger du texte pour Internet.

Dans une école de journalisme, de communication ou de marketing, on développe de solides connaissances pour devenir rédacteur web par la suite.

Passionné par l’écriture, le rédacteur web a généralement un profil plutôt littéraire. Une formation en lettres, culture générale ou philosophie peut permettre d’acquérir des bases, en écriture notamment.

Pour vulgariser certains thèmes scientifiques par exemple, il peut être bon que le rédacteur ou la rédactrice soit formé à des disciplines techniques.

Pour une formation plus spécifique, on pourra s’orienter vers des plateformes en ligne, comme formation-redaction-web.com, scribeur.com, livementor.com, comptoirdesredacteurs.fr…

Certains Greta proposent également des formations de rédacteur web.

On y apprend les techniques rédactionnelles, le processus de vérification d’une information, la réglementation en matière de droits d’auteur, les bases du SEA, du SEO… De nombreuses formations sont éligibles au CPF et donc pas chères.

Quels secteurs d’activité recrutent ?

Les contenus créés par un rédacteur web peuvent être diffusés sur des sites web, blogs, boutiques en ligne, réseaux sociaux et toute autre plateforme digitale.

En effet, en fonction des entreprises / marques / organismes pour lesquels il travaille, le rédacteur web peut avoir à développer et à gérer un blog, à faire des publications pour les réseaux sociaux, à présenter un service sur un site Internet…

Parce qu’aujourd’hui toutes les entreprises ont une visibilité sur le net, le rédacteur web peut se spécialiser dans tous les domaines.

Automobile, immobilier, art, mode, cuisine, beauté, finances, sciences, nouvelles technologies, médias ou encore industrie sont autant de spécialisations possibles. Le rédacteur peut aussi rester polyvalent afin d’écrire sur des sujets variés.

Se lancer en tant que rédacteur web freelance

Si le rédacteur web peut se consacrer à un seul et unique employeur, comme un webzine ou un site d’information, il peut également exercer au sein d’une agence web ou en freelance.

En créant sa propre entreprise et en devenant rédacteur web freelance, on peut faire varier ses missions pour que chaque jour soit différent. Dans ce cas, il faudra avoir une appétence commerciale pour trouver des prospects et les convertir en clients.

De plus, en statut micro-entreprise, on choisit soi-même ses collaborateurs, on a la possibilité de travailler chez soi ou de devenir travailleur nomade, et on organise son temps de travail en totale autonomie.

Pour ce faire, le mieux est d’avoir un réseau établi de clients ou bien de s’inscrire sur une plateforme de freelancing. Le réseau social professionnel Linkedin marche aussi de plus en plus si vous êtes prêts à vous investir dans de la rédaction de post pour accroitre votre visibilité.

Entre les multiples secteurs d’activité, la diversité des missions et les divers statuts envisageables, le métier de rédacteur web comporte des avantages notables.

Quel est le salaire ou la rémunération d’un rédacteur web ?

Rédacteur web salarié

Le rédacteur web salarié peut commencer avec un salaire de 1500 euros bruts et terminer sa carrière à 3000 euros bruts.

Cela est tout de même assez variable et tout dépend de la localisation, du type d’entreprise dans lequel travaille le rédacteur ou la rédactrice, et de ses tâches quotidiennes.

Rédacteur web en freelance

En indépendant, le rédacteur web propose souvent au client de payer au mot.

Ainsi, pour un article de 1000 mots, un rédacteur junior et généraliste peut proposer moins de 100 euros HT alors qu’un rédacteur expérimenté et spécialisé sur un domaine en demande pourra proposer par exemple jusqu’à 1000 euros HT.

Tout dépend de votre expérience et de votre spécialisation.

Comment évoluer en tant que rédacteur web ?

Lassé de son métier, après quelques années, un rédacteur web pourra utiliser ses connaissances et son savoir-faire pour devenir consultant, copywriter ou community manager.

Si son expérience est grande et ses qualifications très hautes, il pourra même prétendre à un poste de responsable éditorial.

Un rédacteur web avec l’esprit entrepreneurial pourra également lancer ses propres sites internet et devenir éditeur de sites web.

Laisser un commentaire