Que Fait Vraiment un UX Writer et comment se Former à ce nouveau métier ?

Dernière mise à jour :

Dans le cadre d’un projet professionnel, vous vous intéressez aux métiers du web ? Vous souhaitez allier l’écriture, le marketing digital et l’expérience utilisateur ?

Si vous aimez écrire, peut-être feriez-vous bien de vous renseigner sur le job d’UX Writer, qui a le vent en poupe !

Très populaire aux États-Unis, l’UX Writer (ou rédacteur UX ou content designer) va rédiger des textes et du contenu clair en lien avec le ton de la marque pour construire et améliorer l’expérience utilisateur d’un site web ou d’une application par exemple. Ce travail est différent du copywriting et de la rédaction web.

En lisant cet article, vous :

  • connaitrez la définition de l’UX Writing (ou micro copie en français) et ses objectifs pour une entreprise,
  • comprendrez en quoi consiste le métier d’UX Writer et quelles sont les qualités demandées,
  • saurez quelle formation suivre pour exercer ce métier d’avenir,
  • découvrirez combien gagne vraiment un rédacteur UX en France.

C’est parti !

UX Writer, de quoi s’agit-il ?

Le métier d’UX writer fait partie des nombreux métiers du digital récemment apparus en France, liés à l’écriture sur le web.

Si ce job reste assez méconnu dans l’Hexagone, il est en revanche très populaire outre Atlantique.

Il est d’ailleurs intéressant d’analyser l’évolution du nombres de recherche sur le terme « UX Writing » aux États-Unis pour se faire une idée du futur resplendissant de ce nouveau métier.

Il y a plusieurs années déjà, de grandes sociétés comme Google, Facebook et Microsoft ont saisi l’enjeu lié au travail d’UX writing.

En anglais, writer signifie écrivain ; UX correspond à l’User eXperience, en français expérience utilisateur.

Spécialisé dans le numérique, l’UX Writer est donc un rédacteur au service de l’utilisateur.

Il écrit des textes qui peuvent être destinés à aider les utilisateurs d’interfaces digitales, à faire passer des messages importants pour une entreprise, à signaler des anomalies…

L’UX writing s’applique à tous les supports numériques. Un UX writer peut ainsi œuvrer pour un site web, un site mobile, un site e-commerce de ventes, une appli, un jeu vidéo…

Il peut travailler en freelance, se faire engager dans une agence web ou se faire embaucher dans l’équipe design ou marketing d’une entreprise.

L’UX Writer est parfois appelé rédacteur UX ou, par réduction, UX copywriter. Notez toutefois que le métier de copywriter et celui d’UX Writer diffèrent en de nombreux points.

Les UX Writers ne sont pas forcément designers.

Les objectifs de l’UX Writing

Avec la croissance des contenus publiés sur Internet, l’UX Writing devient stratégique pour une entreprise qui tire tout ou une partie de son chiffre d’affaires sur le web.

L’UX Writing va :

  • améliorer la rétention d’un visiteur sur un site web et donc sa conversion,
  • fidéliser les clients ou utilisateurs,
  • positionner une marque dans l’esprit d’un consommateur avec notamment un travail sur le ton de marque,
  • aider un site web à mieux se référencer sur des moteurs de recherche comme Google (SEO) car l’ergonomie et le temps de lecture d’un contenu sont devenus des critères de positionnement.

Les missions de l’UX Writer

La principale tâche qui incombe à l’UX Writer est de rédiger des textes utilisés sur des interfaces numériques visibles par tout utilisateur.

Parce qu’ils sont souvent très courts, certains de ces textes s’apparentent à de la microcopie.

Il peut s’agir de notifications, de messages de validation, de messages d’erreur, d’indications spécifiques sur des formulaires, des call to action (messages d’appel à l’action), le téléchargement de documents, le paiement, l’accès à un formulaire de contact…etc.

Grâce aux quelques notes écrites par le rédacteur UX, l’utilisateur est guidé, accompagné dans ses démarches.

Tout est plus simple pour les utilisateurs quand les concepteurs-rédacteurs UX ont bien fait leur travail.

L’UX writer peut être amené à rédiger les formulaires mis à disposition des utilisateurs, à concevoir les menus déroulants

Il peut contribuer à élaborer la conception du guide de style, qui sera la ligne de conduite à tenir pour tous les personnels travaillant sur l’interface.

Ses compétences en UX peuvent être utiles dans le cadre d’une refonte ou pour solutionner certains problèmes liés à l’interface, au parcours utilisateur, au taux de transformation…

Toutes les missions du rédacteur UX participent à un même objectif : améliorer l’expérience utilisateur, la rendre la plus agréable possible.

Pour ce faire, il faut aider les utilisateurs à trouver ce qu’ils sont venus chercher, notamment en simplifiant leur navigation sur les plateformes grâce à des micro-contenus bien pensés.

A noter que tout ce travail commence souvent avec des recherches sur les habitudes des personas (ou clients cibles).

Les aptitudes nécessaires pour faire de l’UX writing

Pour être un bon UX Writer, il faut certaines compétences particulières.

Tout d’abord, il faut être un parfait rédacteur. La maîtrise de l’orthographe, de la grammaire et de la syntaxe est, bien sûr, capitale. Les textes doivent être à la fois utiles et compréhensibles par tous.

Pour ce faire, l’UX writer doit laisser de côté son jargon d’expert du web. À la place, il doit utiliser des mots simples, clairs et sans ambiguïté ; faire des phrases courtes. Il doit être un bon technicien, capable d’expliquer les choses dans un langage courant.

La connaissance du langage SEO est un autre atout pour devenir UX writer.

Le rédacteur UX doit être doté d’une certaine créativité. Cette qualité l’aidera à concevoir des contenus percutants, sources d’adhésion et de fidélisation. Toutefois, la créativité doit s’illustrer tout en conservant cohérence et clarté dans le discours.

L’UX writer étant au service d’une entreprise, il lui faut être capable de s’adapter aux valeurs et à l’esprit d’une société, d’un groupe. Il faut aussi être capable de tenir compte de la ligne ou charte mise en place pour répondre aux exigences éditoriales.

Outre l’adaptabilité, le rédacteur UX doit faire preuve d’empathie. Cette soft skill l’aidera à se glisser dans la peau des utilisateurs, afin de comprendre leurs besoins et de leur proposer des solutions satisfaisantes.

L’UX Writer doit absolument être à l’aise en équipe. Ce professionnel du numérique ne travaille jamais tout seul. Il collabore étroitement avec l’UX Designer. Les deux métiers se complètent même, dans le seul but de créer une expérience utilisateur optimale. Le rédacteur ux peut également travailler avec les professionnels du marketing, de l’ingénierie, du service client, du service juridique…

Il doit donc entretenir un bon relationnel, échanger librement, participer aux réunions et autre brainstorming.

Dans ce métier, on doit penser global. Compte tenu de la multiplicité de supports numériques et de l’importante accessibilité aux sites web, il faut rédiger des textes lisibles sur tous les outils connectés et facilement traduisibles.

Formats universels, listes à puces, mots simples et formulations compréhensibles dans toutes les langues sont à privilégier pour rendre l’UX aussi agréable pour tous les Internautes de la planète.

Les formations pour devenir UX Writer

Le métier se développant petit à petit en France, rares sont les formations spécifiques pour devenir UX Writer. Il est cependant possible de suivre une formation dédiée au sein d’écoles spécialisées.

Les écoles du web, du numérique et du design sont de plus en plus nombreuses à proposer des formations UX spécifiques. Certaines formations peuvent être financées avec un CPF et aboutissent à l’attribution d’un diplôme ou d’une certification attestant des compétences de l’élève dans ce nouveau métier du web.

Il est également possible de devenir UX Writer sans formation spécifique. Avec un cursus dans le multimédia, le web ou le webdesign, on augmente ses chances de trouver un poste de rédacteur UX.

Une formation généraliste peut suffire, à condition qu’elle s’accompagne d’une expérience dans un métier du web (stage, alternance, masterclass…), de connaissances particulières ou d’une ferme motivation à intégrer ce milieu.

Le métier restant peu connu dans notre pays, si vous voulez vraiment devenir UX Writer, n’attendez pas qu’une offre d’emploi se présente à vous. Envoyez des candidatures spontanées aux entreprises, en expliquant tout l’intérêt de votre métier pour convaincre votre futur employeur.

Combien gagne un UX Writer ?

Le salaire d’un UX Writer salarié

Sachez que les salaires d’un UX writer varient fortement en fonction du statut mais sont généralement assez élevés par rapport à la moyenne des salaires en France.

La rémunération d’un UX Writer freelance

Là encore, cela varie en fonction du secteur d’activités. On constate tout de même que les taux journaliers moyens proposés sur des plateformes de freelances comme Malt commencent à 300 euros et peuvent atteindre les 800 euros.

La moyenne se situe entre 450 et 600 euros.

Laisser un commentaire