Entrepreneuriat Féminin : le guide de la création d’entreprise pour les femmes

L’entrepreneuriat féminin vous tente depuis un moment déjà ? Que vous ayez déjà un projet en tête ou simplement l’envie de créer votre propre business, voici le guide de la création d’entreprise pour vous lancer.

Dans ce guide, vous trouverez des informations techniques, des astuces et des inspirations pour développer votre projet dès aujourd’hui.

Les chiffres clés de la création d’entreprise par les femmes en France

On en entend de plus en plus parler : l’entrepreneuriat féminin gagne en popularité. Que cela soit pour être sa propre patronne ou pour toute autre raison, les femmes sont de plus en plus nombreuses à souhaiter créer une entreprise.

Il est intéressant de connaître les chiffres clés de la création d’entreprise par les femmes en France.

  • En 2018, une information d’Infogreffe n’est pas passée inaperçue : les dirigeantes d’entreprise dans l’hexagone sont 27,3 % (et 72,7 % d’hommes). Ce chiffre concernant les femmes peut paraître encore peu élevé, mais en réalité il est en progression constante ce qui est une bonne nouvelle pour l’entrepreneuriat féminin en France.
  • Une étude signalait aussi qu’une TPE dirigée par une femme a 40 % de risque de moins de déposer le bilan par rapport à une TPE dont le leader est un homme.

La parité dans la création d’entreprise

Comme vous le savez peut-être, la loi Copé-Zimmermann a été créée et adoptée depuis 2011. Cette loi exige que les conseils d’administration des entreprises (moyennes et grandes) se composent d’une part d’hommes et de femmes qui soit la plus équilibrée possible.

De plus, à l’initiative de SISTA et du conseil national du numérique, une charte a été créée.
En effet, dans la présentation de la charte il est notamment dit que “les chiffres des levées de fonds réalisées par les femmes fondatrices des jeunes entreprises innovantes illustrent des inégalités qui doivent être corrigées”.

La parité dans la création d’entreprise est en progression et l’entrepreneuriat féminin n’a pas fini de se développer !

Les grands points forts des femmes dans la création d’entreprise

L’entrepreneuriat féminin n’en est qu’à ses débuts, surtout quand on sait à quel point les qualités des femmes sont précieuses pour le développement d’une entreprise. On dit les femmes plus minutieuses, plus créatives, plus ingénieuses que les hommes…

Mais est-ce que ce ne sont pas que des préjugés mis en avant un peu trop souvent ? Pas si on en croit certaines études !

Selon l’INSEE, c’est notamment le cas pour les femmes ayant créé une micro-entreprise. Elles sont 68 % à avoir déclaré un chiffre d’affaires positif (le fameux « CA ») par rapport à 59 % pour les micro-entreprises fondées par des hommes. D’ailleurs, le démarrage d’activité est bien plus rapide pour les femmes, elles sont nombreuses à se lancer dès le premier mois d’activité.

Les types d’entreprises à créer

Lorsque l’on veut créer sa propre affaire, il peut être difficile de savoir dans quel domaine celle-ci peut s’inscrire. Si c’est votre cas, vous avez certainement tendance à ne pas vous sentir légitime, à ne pas savoir par « quel bout y prendre »…

Mais on vous rassure, vous n’êtes pas seule dans ce cas. Mieux encore, nous allons vous donner des pistes pour trouver votre propre idée de business.

L’entrepreneuriat féminin, les secteurs pour créer son business

Ce qui est génial avec l’entrepreneuriat féminin, c’est que l’on ne peut pas compter toutes les possibilités tellement elles sont infinies.

Généralement, l’entreprise qui va fonctionner rapidement va répondre à un besoin. Et la meilleure idée est avant tout de se demander : « quels sont les besoins de la population ?”.

Bien entendu, il faudra considérer les besoins qui s’inscrivent dans la durée pour monter un projet qui vous offrira une source de revenus pérenne autant qu’une activité valorisante.

Idée N° 1 : créer une boîte qui aide les plus vulnérables

Il est notamment possible de créer une affaire dans le domaine de l’aide à domicile.
La population est vieillissante dans notre pays et nombreuses sont les personnes désireuses de rester à leur domicile tout en l’adaptant ou en demandant l’aide d’une tierce personne pour le quotidien. Cela ouvre à de nouvelles perspectives pour l’entrepreneuriat féminin.

Idée N° 2 : créer une entreprise fondée sur votre expertise

Parmi les autres idées à explorer, si vous avez de l’expérience dans un domaine spécifique, vous pourriez envisager de coacher les personnes qui débutent dans ce même domaine.

Peu à peu, vous pourriez développer votre marque ou un site e-commerce associé à ce service.

Le potentiel d’évolution de ce type de business peut être immense et c’est très motivant.

Bien sûr, il faut souvent se retrousser les manches, mais si d’autres l’ont fait, pourquoi pas vous ?

Idée N° 3 : former une équipe

Vous pourriez aussi décider de créer une entreprise avec un ou une partenaire, ou même plusieurs. Vos compétences pourraient être complémentaires pour proposer un service.

Quelle que soit votre idée de business, la première étape est de savoir bien s’entourer. Abordons sans tarder ce point crucial.

Les réseaux d’accueil/structure pour soutenir l’entrepreneuriat féminin

Toutes les personnes qui lancent une entreprise ne le savent pas forcément : il existe des réseaux et structures pour vous aider dans votre lancement de projet.

Certains de ces réseaux sont composés uniquement de femmes entrepreneuses à succès ou d’entreprises de votre région. Le but ? répondre à vos questions et vous donner les astuces pour éviter les pièges de la création d’entreprise. Parfois, ces groupes sont spécialisés dans un secteur d’activité, à vous de trouver celui qui répond le plus à vos besoins.

Voici une liste, non exhaustive, pour vous aider à trouver les bons conseils.

● Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ;
● Professional Women’s Network (EPWN) réseau international ;
● Génération femmes d’influence ou GFI
● L’entreprise au féminin
● Mampreneurs si vous êtes à la fois mère et chef d’entreprise
● Elles bougent

Les aides et le financement pour les femmes entrepreneures

Certaines aides financières existent pour vous permettre de concrétiser votre projet d’entreprise.

La garantie ÉGALITÉ Femmes lancée par l’association France Active est le principal dispositif dédié à l’entrepreneuriat féminin. Information importante : cette garantie peut couvrir jusqu’à 80 % du total du prêt bancaire (maximum 50 000 € pour une durée maximale de prêt de 7 années).

Des subventions attribuées par la région ou par des associations locales peuvent être utiles pour votre développement. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de votre région ou rencontrer les personnes de votre chambre des commerces et industries.

La France souhaite encourager le développement d’entreprises par les femmes. Le site du gouvernement a répertorié de nombreuses aides qui peuvent vous intéresser pour l’entrepreneuriat féminin.

Les formations pour créer son entreprise

Nous avons déjà cité les CCI comme un lieu intéressant à fréquenter, surtout lorsque l’on veut créer son entreprise. La CCI la plus proche de chez vous organise certainement aussi des journées pour parler entrepreneuriat au féminin, démarches création microentreprise et réseautage..

Si vous souhaitez entreprendre une formation, courte ou longue, certaines aides existent comme le Compte Emploi Formation (CPF) selon votre parcours professionnel antérieur, ce compte pourra être une aide importante dans votre projet de formation.

Pensez également à la validation des acquis de l’expérience qui peut, dans certains cas, permettre d’accélérer vos objectifs.

D’autres formations peuvent être utiles, selon votre projet. Pensez par exemple à vous former à l’utilisation des réseaux sociaux pour démarrer une entreprise, aux bases de la comptabilité ou du marketing. Cela viendra enrichir vos compétences.

Besoin d’inspiration pour vous lancer ? Voici les femmes entrepreneurs à suivre pour vous motiver durablement.

Quelques femmes entrepreneurs à suivre

Les inspirations avec les interviews