Qu’est-ce qu’une personne introvertie ?

“Introverti”. C’est un mot que vous avez déjà certainement entendu pour désigner une personne.

Peut-être l’avez-vous déjà utilisé à l’égard d’un proche ou d’un collègue…

Mais savez-vous réellement ce que ce qualificatif signifie ? Est-il positif ou négatif ? Au travail et dans la vie privée, qu’est-ce qu’une personne introvertie et qu’est-ce que cela implique ? Toutes les réponses dans cet article.

Être introverti, ça veut dire quoi ?

Le terme “introverti” s’oppose à l’adjectif “extraverti”. La personne introvertie est tournée vers elle-même et vers son monde intérieur, tandis que l’individu extraverti est davantage ouvert vers le monde extérieur et les autres.

Parce qu’elle est très concentrée sur son moi intérieur, et parce qu’elle intériorise beaucoup ses émotions et ses sensations, la personne introvertie peut sembler timide, réservée. En réalité, les introvertis ne sont pas forcément timides et mal à l’aise en public, mais ils se placent en observateurs.

Chez Les Pionnières, on aime beaucoup la conférence de Susan Cain à propos des introvertis, on vous laisse regarder (elle dure moins de 20 minutes) :

Quels sont les signes distinctifs de cette personnalité ?

Des individus sur la réserve

Souvent peu bavards, les introvertis sont réservés. Ils ont un côté secret, qu’ils ne cultivent pas particulièrement mais qui est dû à leur comportement général. Réserve, discrétion, mais aussi silence, quiétude… Tout les oppose aux personnes extraverties. Ces dernières étant bavardes, enjouées. Elles aiment montrer leurs émotions et exprimer leurs sentiments, par la parole comme par leurs attitudes chaleureuses et exubérantes.

Des gens indépendants

Les introvertis ont un mode de fonctionnement particulier. En effet, si la majorité des gens sont sociables et ont besoin de lien social – surtout les extravertis -, les introvertis n’ont pas besoin des autres. La communauté ne leur est pas vitale. Ce sont des personnalités très indépendantes, capables d’avancer seules. Et ce, dans la sphère professionnelle comme dans la vie privée.

Des personnalités solitaires

Les introvertis apprécient la solitude. Et s’ils aiment être seuls, c’est parce qu’ils n’ont aucunement besoin de stimulation extérieure. Ils se contentent d’observer leur intériorité. Aussi l’introverti pourra facilement vivre seul, en célibataire. Et même s’il a des amis ou un conjoint, il ressentira le besoin de partir seul en vacances ou en week-end.

Une apparence froide

Certains personnages très introvertis peuvent paraître froids, fermés, distants. Certains ont même l’air inabordable, snob, hautain. Mais ils n’ont pas forcément tous ces défauts. La plupart du temps, il faut dépasser les barrières des apparences et des préjugés pour découvrir des individus généreux et des amis fidèles.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’introversion au travail ?

Les avantages d’une personnalité introvertie en milieu professionnel

Au bureau, l’introverti préfère travailler seul plutôt qu’en équipe. Il est très indépendant, ce qui est un atout pour certains postes.

Discret et réservé, il sait respecter l’intimité de ses collaborateurs. Il est également capable de s’effacer quand nécessaire.

Posé, calme et raisonnable, l’introverti ne passe à l’action qu’après une longue réflexion. Ce qui évite bien des erreurs de jugement et des conflits avec les collègues, clients, patrons…

Les défauts de l’introversion au travail

Très secret et peu expert en communication, l’introverti peut être difficile à suivre dans son travail. Connaître les avancées de ses missions et dossiers est d’autant plus compliqué qu’il en parle peu si on ne lui pose pas de questions.

En tant que manager ou coéquipier, travailler avec un employé introverti nécessite donc de l’interroger régulièrement et de le pousser à s’ouvrir.

Autre défaut d’une personne introvertie, son manque d’action et de prise de parole. En réunion, ce genre de personnalité parle peu, surtout si des exubérants lui coupent la parole ou si elle considère que l’objet de la réunion est futile. L’introverti peut avoir l’air de se laisser marcher sur les pieds. En réalité, intérieurement, il se passe beaucoup de choses et il a des opinions sur tous les sujets.

Quels sont les avantages et les inconvénients dans la vie personnelle ?

Pourquoi vivre avec un introverti ?

Avoir un ami ou un conjoint introverti limite les disputes. Ce type d’individu ne s’emporte jamais en quelques secondes, à moins d’être poussé à bout.

Il préfère la réflexion et les discussions dans le calme à une vaine engueulade. D’ailleurs, de manière générale, les introvertis évitent les small talk, ces courtes discussions que l’on a tous avec nos voisins, les commerçants, la nounou, etc. Avec eux, pas de blablas inutiles avec des inconnus. Des grands et profonds débats, voilà ce qui plaît aux introvertis.

Avoir un proche introverti, c’est l’assurance d’avoir toujours une oreille attentive. Car s’il n’aime pas parler pour ne rien dire, l’introverti sait écouter. C’est même un très bon ami, sur lequel on peut compter et en qui on peut avoir toute confiance.

Quelles sont les difficultés de la vie avec une personne introvertie ?

Avant d’entrer dans le monde d’un introverti, il faut parvenir à créer une relation. Mais en société, l’introverti semble difficilement accessible. Son aspect froid et distant, associé au fait qu’il évite les brefs échanges, font que les autres ont des réticences à l’aborder.

Une fois que le lien est créé, le quotidien peut être compliqué à cause du manque de communication. Ainsi, une personne qui a besoin qu’on lui exprime de l’amour risque de ressentir de la frustration aux côtés d’un conjoint introverti.

Côté pratique, l’introverti a tendance à peu sortir de son cocon. Dans un couple ou un groupe d’amis, il participe peu aux grands repas entre copains et aux réunions de famille. Avoir un proche introverti force donc à accepter sa solitude.

Pour résumer…

Une personne introvertie privilégie la qualité à la quantité. Elle a peu d’amis, mais des copains fidèles avec lesquels partager des réflexions profondes et de vrais bons moments.

Elle fait peu de sorties, mais ses activités ont un but précis. Ses discours sont minimes, mais elle favorise les dialogues utiles.

Et quand elle désire être seule, ce n’est pas qu’elle dénigre ces proches ; il s’agit d’un besoin vital qui lui permet de se ressourcer.

Leave a Comment!