Comment choisir son portique d’éveil ou une arche d’activités Montessori ?

Dernière mise à jour :

Parmi les jouets Montessori incontournables pour bébé : l’arche d’activités, un mobile en bois ludique et incontournable, que l’on peut installer sur un tapis d’éveil.

Ce mobilier modulable auquel sont fixés des suspensions, un hochet ou bien encore des personnages offre de multiples possibilités de jeu et participe à l’éveil des sens (sans trop le stimuler).

Mais comment bien choisir son portique d’éveil / arche d’activités Montessori ?

Nos quelques conseils devraient vous aider à faire le tri parmi les divers modèles proposés dans le commerce et en ligne.

Chez Les Pionnières, on aime par exemple celui-ci, créé par la marque MaPetiteTribu et vendu sur la plateforme DIY Etsy (à partir de 32 euros).

Pourquoi avoir un portique d’éveil à la maison ?

Comme d’autres jeux Montessori, le portique – ou arche d’activité – stimule la curiosité et la faculté de concentration de bébé.

Il fait partie des éléments à avoir si on souhaite installer du matériel Montessori chez soi.

Avec leurs formes, leurs couleurs et leurs mouvements, les jouets suspendus attirent le regard des jeunes enfants et les incitent à s’y intéresser.

Au début, seule la vue est exercée par les mobiles des arches d’éveil.

Ce modèle de chez Oxybul nous a aussi tapé dans l’œil !

Puis au fur et à mesure que bébé grandit, sa vue s’affine. Il va essayer d’attraper les jouets suspendus à l’arche, apprenant ainsi à coordonner sa vue et son toucher, ses yeux et ses mains.

Il va également travailler sa musculature, préparant son corps à d’autres postures que la position allongée. Il va découvrir des couleurs différentes, des formes, des matières…

Et quand il en aura la capacité, bébé va certainement porter les jouets à sa bouche pour les appréhender différemment.

En résumé, le portique ou l’arche d’activités participe grandement à l’éveil et au bon développement des enfants. Comme avec tous les jouets Montessori, on y trouve un double intérêt, ludique et pédagogique.

On peut aussi en trouver sur Amazon à moins de 100 euros et toujours en bois.

Quel âge pour une arche / un portique d’éveil ?

Ce jouet peut être présenté dès la naissance, en installant confortablement bébé sur le dos sur un tapis d’éveil ou un matelas.

Toutefois, l’âge idéal pour la découverte d’une arche d’activités se situe autour de 2 mois.

Avant deux mois, les nouveaux-nés ne voient pas ce qui se situe à plus de 30 centimètres de leurs yeux. En revanche, à partir de deux mois, bébé commence à percevoir les objets correctement.

Fabuleux jeu d’éveil, l’arche intéresse généralement les enfants jusqu’à 10-12 mois. L’intérêt des tout-petits pour le portique diminue à mesure qu’ils progressent dans la motricité.

L’arche est en effet idéale tant que bébé est « coincé » au sol.

Mais avec l’apprentissage de la marche, il va partir à la découverte d’un monde nouveau et devrait délaisser un peu son portique.

A ce moment-là, vous pourrez le revendre sur une plateforme de ventes d’occasion, le conserver pour un autre bébé ou bien encore en faire don à un ami / une connaissance.

Où installer son arche d’éveil ?

Idéalement, le portique devrait se trouver dans l’espace jeu et éveil de bébé.

Cet espace peut être aménagé dans la chambre Montessori de l’enfant, distinctement de l’espace nuit. La zone de jeu de bébé peut également être aménagée dans la pièce de vie ou dans une salle dédiée.

Lors de l’installation, on s’assure que l’arche ne risque pas de tomber quand bébé jouera avec. Et pour que le tout-petit soit à l’aise, on recommande de disposer un tapis, coussin ou matelas sous le portique.

Bébé pourra rester allongé autant de temps qu’il le souhaite, très confortablement.

Bon à savoir : Quand bébé est couché sur le dos, la position idéale de l’arche est au niveau de son torse.

En revanche, si le portique est installé sur la poussette ou le transat, il faut le positionner au niveau de l’abdomen de bébé afin de faciliter sa préhension en position mi-couchée mi-assise.

Comment choisir son arche d’activité pour bébé ?

Privilégier les portiques en bois

Une arche d’éveil en bois est plus saine pour bébé qu’un jouet en plastique – même si, désormais, les industriels veillent à ne pas introduire de substances chimiques type BPA dans les articles en plastique.

On privilégie évidemment du bois issu de forêts gérées durablement, et des produits locaux.

Éviter les portiques surchargés

Au début de l’existence de bébé, il est capital d’éviter la sur-stimulation. Les nouveaux-nés ne sont pas capables d’assimiler trop d’informations simultanément.

Les assaillir de messages et de nouveautés a plutôt tendance à ralentir leur apprentissage qu’à le favoriser.

C’est pourquoi le portique d’éveil ne devrait comporter qu’un à deux jeux au maximum lorsque bébé le découvre.

On opte pour des mobiles en noir et blanc et n’émettant pas de son, toujours pour limiter les sources de stimulation.

Lorsque bébé aura apprivoisé son jeu d’éveil et que ses sens se seront aiguisés, d’autres jouets pourront être ajoutés sur le portique.

Choisir une arche d’activité avec jouets amovibles

Au début, bébé perçoit difficilement les formes et les couleurs.

En outre, il demeure essentiel d’éviter la sur-stimulation qui pourrait ralentir son apprentissage. Aussi choisit-on une arche ou un portique Montessori avec des jeux amovibles.

Ils offrent la possibilité de retirer ou d’ajouter des mobiles selon les besoins. Pour commencer la découverte, on ne propose qu’un seul jouet à l’enfant.

On lui laisse le temps de se familiariser avec son nouveau joujou / doudou avant d’ajouter un deuxième jouet, puis un troisième…

Par la suite, on pourra changer de jouets afin que l’activité continue d’attiser la curiosité du tout-petit.

Le but étant de proposer des jouets de couleurs, formes et matières différentes, afin que bébé découvre tout un panel de possibilités.

Notez qu’en choisissant un portique avec jouets amovibles, vous pourrez laver les accessoires facilement.

Vérifier le système de fixation

Si vous envisagez d’accrocher l’arche au cosy de bébé ou à sa poussette, intéressez-vous aux dimensions de l’objet et à son système de fixation.

Certains portiques sont uniquement prévus pour être installés dans la maison, d’autres sont nomades.

En outre, certaines arches sont dotées d’une fixation universelle, ce qui garantit de pouvoir les fixer sur tous types de supports. Il est judicieux de s’intéresser à toutes les fonctionnalités du jouet pour trouver le portique parfait en fonction de l’usage que l’on prévoit d’en faire.

Il sera aussi souvent possible d’acheter des anneaux supplémentaires.

Opter pour un portique modulable

Certains jeux peuvent être réglés à différentes hauteurs et différentes inclinaisons, d’autres sont fixes.

Afin d’avoir un jouet évolutif qui s’adapte aux transformations physiques de bébé, mieux vaut choisir un portique Montessori modulable.

Un portique Do It Yourself ?

Pour les plus bricoleurs d’entre vous, Castorama a mis en ligne une vidéo qui détaille comment créer soi-même un portique en bois.

Où acheter son arche d’éveil ?

Si vous avez la change d’avoir une boutique qui distribue des produits Montessori proche de chez vous, n’hésitez pas à vous y rendre.

Souvent, ce n’est pas le cas, et on peut se tourner vers Etsy ou Amazon (avec la livraison gratuite) où les choix sont plus importants, ainsi que les gammes de prix.

Conclusion : À quoi ressemble l’arche d’activité Montessori idéale ?

À contre-courant des modèles bariolés et remplis de jouets suspendus que l’on trouve dans le commerce, le portique Montessori idéal est sobre et minimaliste.

Si l’on suit les recommandations des spécialistes, l’objet doit être en bois, avec quatre pieds bien stables et des bords arrondis pour assurer une parfaite sécurité.

Deux à trois jouets suspendus simples, en noir et blanc, sont suffisants au début. Un tapis d’éveil peut être associé au portique pour plus de confort.

Laisser un commentaire