Comment devenir motion designer ?

Le métier de motion designer a le vent en poupe depuis quelques années. En réalité, le ou la motion designer est une personne qui donne vie à des images numériques. Il ou elle est présent(e) dans les domaines qui font appellent à la créativité.

Vous le retrouverez notamment dans la publicité, les génériques, les petits films animés, etc. Ainsi, si vous êtes passionné de l’image numérique et du multimédia, ce métier est pour vous. Voici comment devenir motion designer.

Le motion designer : rôle et mission

Avant de devenir motion designer, il est essentiel d’en savoir un peu plus sur ce métier. En effet, il vous donne la possibilité de travailler en agence ou en freelance. Ainsi, en agence, le motion designer collabore avec une équipe créative. Celle-ci est généralement composée des développeurs, du directeur de production et des chefs de projets.

Par contre, un motion designer en freelance est totalement indépendant. Toutefois, il peut effectuer de la sous-traitance pour des agences. Dans ce cas, il est amené à collaborer avec les mêmes interlocuteurs que les agences.

Par ailleurs, il faut dire que le processus créatif demeure le même dans les deux cas. Ainsi, une rencontre avec le client permet de définir le projet. Cela permet également au motion design d’imaginer des dessinés à la main pour donner une idée générale de l’animation au client pour avoir son aval.

Une fois cette étape passée, le story-board est chargé de répertorier l’ensemble des plans de la vidéo. Vient ensuite l’étape de production et d’encodage du fichier. Le motion designer prend le soin d’inclure tous les effets de mouvement de son ou de texte requis. Ce travail se fait à l’aide de différents logiciels.

Le motion designer est donc un maillon très important dans le processus création. De plus, il peut être appelé à utiliser ses compétences pour créer et animer une ambiance graphique pour un site internet. Il peut également intervenir pour de la communication institutionnelle. Son champ d’application est donc assez large.

Quelles qualités pour devenir motion designer ?

Le motion designer est à la fois créatif et technicien. Ainsi, pour prétendre à ce métier il faut avoir un œil d’artiste. En effet, pour observer le monde qui l’entoure ou rester attentif aux nouvelles créations, un œil d’artiste est important. Cela permet aussi au motion designer d’être capable de voir le futur d’une vidéo dans une simple feuille blanche.

Il est aussi indispensable de posséder une certaine culture générale. Cela permet d’avoir toujours en tête les courants artistiques qui ont précédé pour y prendre de l’information. Il faut aussi être doté d’une main sûre. Cela permet au motion designer de réaliser rapidement des esquisses claires pour ces clients.

Avoir des circuits robotiques est aussi indispensable. Cela permet d’intégrer les différents logiciels existants, de bien les utiliser et aussi de les mettre à jour régulièrement. Il est aussi indispensable d’avoir le sens du rythme, afin de monter les vidéos sans temps mort et créer du mouvement là où il n’y a que des dessins.

Vous devez aussi être très curieux. Pour cause, la curiosité est capitale pour être au courant des nouveautés. Enfin, possédez une oreille musicale. Cela permet d’apprendre plus facilement plusieurs langues étrangères et concepts qui naissent outre Atlantique et qui sont utiles au motions designers.

Quelles formations pour devenir motion designer ?

Il existe désormais plusieurs formations qui préparent au métier de motion designer dans le monde. Ainsi, la majorité des grandes écoles artistiques proposent des cursus spécialisés dans le domaine. Vous pouvez donc vous inscrire dans l’une d’elles et faire des formations d’un an ou des masters professionnels en alternance. Vous pouvez aussi opter pour des formations complémentaires courtes. Celles-ci peuvent être prises en charge par les organismes de formation. À vous de faire votre choix selon vos ambitions.

De plus, dans la plupart des grandes villes françaises, des stages sont organisés. Cela permet d’avoir un minimum de compétences informatiques requises, afin d’utiliser les différents logiciels indispensables dans votre profession.

Par ailleurs, si vous envisagez de travailler en freelance, vous pouvez choisir de vous former en autodidacte. En effet, ce qui compte au moment de séduire un client, c’est plus la qualité des créations du motion designer. Le diplôme ne compte que dans une moindre mesure. Par contre, si vous optez pour un travail en agence, une certification serait importante.

Motion designer freelance : quel statut pour exercer ?

Pour un motion designer qui souhaite exercer en freelance, deux statuts sont envisageables. Dans un premier temps, il peut s’enregistrer au régime social des indépendants comme autoentrepreneur. Alors, son centre de formalités des entreprises sera l’URSSAF. Il aura pour code APE le 7410Z – activités spécialisées en design.

Avec ce statut, les cotisations sociales du motion designer sont progressives. Celui-ci devra payer 22 % de charges à l’URSSAF mensuellement ou trimestriellement. Par ailleurs, pour être éligible à ce statut, le professionnel doit avoir un chiffre d’affaires de moins de 72 500 € par an. C’est donc le type de statut qui s’adapte à une activité freelance.

D’un autre côté, le motion designer ou graphiste professionnel peut aussi opter pour le portage salarial. Celle-ci s’adapte particulièrement au domaine du web et du numérique. En effet, cette option évite au graphiste de s’occuper de l’administratif dont la facturation, la comptabilité et les déclarations fiscales. Le motion designer ne paye que ses prestations. En plus, ce statut vous fait jouir d’un abattement de vos charges sociales. Cela compense les frais professionnels non facturés au client.

Comment devenir motion designer freelance en autodidacte ?

Vous pouvez aussi apprendre à devenir motion designer freelance ou en autodidacte. Toutefois, cela vous demandera assez d’efforts et du dévouement. Ainsi, il vous faudra apprendre à dessiner. En effet, un bon motion designer doit être capable de passer des messages avec ses dessins. Il doit également apprendre les bases du design. Ceci inclut l’apprentissage de certains concepts, notamment :

  • l’accentuation,
  • l’équilibre,
  • l’alignement,
  • le contraste,
  • la répétition,
  • la proportion,
  • le mouvement et l’espace blanc

Il vous faut également apprendre à utiliser les logiciels appropriés. En fait, ces derniers sont indispensables dans l’exercice de la profession de motion designer.

De plus, il est important pour un bon motion designer d’essayer de sortir du lot. En effet, après l’acquisition des compétences basiques en matière de conception, il serait judicieux de vous spécialiser dans un domaine. Cela vous permet de satisfaire les clients qui recherchent quelque chose de spécial. N’oubliez pas non plus qu’il est essentiel pour un motion designer freelance de pratiquer au quotidien afin d’acquérir de nouvelles compétences.

En définitive, pour devenir motion designer, il est aujourd’hui possible de faire se faire former. Toutefois, il faut également avoir une certaine prédisposition dans le domaine.

Leave a Comment!