Comment créer une charte graphique pour son entreprise ?

Dernière mise à jour :

La charte graphique, c’est un peu la carte d’identité d’une entreprise. On peut la voir comme une façade ou un vêtement évoquant des valeurs, des objectifs, des compétences…

Bref, une personnalité.

Tout cela doit fournir un tout cohérent et immédiatement reconnaissable. On voit à quel point la tâche est cruciale et complexe !

Qu’entend-on exactement par charte graphique et surtout, comment créer une charte graphique efficace et agréable à regarder, c’est ce que nous allons voir tout de suite.

Qu’est ce qu’une charte graphique exactement ?

Avant de passer aux conseils concrets, définissons ensemble les termes pour ne pas nous égarer.

Une chose est à retenir avant tout. Il est très important d’avoir en tête qu’une charte graphique n’est pas une vue de l’esprit abstraite, que l’on pourrait jauger ou modifier au feeling ou même au gré des événements.

Une charte graphique est un document concret et durable. Ce document contient toutes les règles à suivre concernant les éléments graphiques de l’entreprise.

Logo bien sûr, mais aussi code couleur, typographie, éléments à éviter, éléments à mettre en avant… Selon l’entreprise et selon les besoins, une charte graphique pourra être plus ou moins travaillée et précise.

Mais en tout cas les règles inscrites dessus doivent être perçues comme des règles à suivre en toutes circonstances. Elle incarne la cohérence et la stabilité d’une image de marque.

Adobe a d’ailleurs rédigé un article très complet sur le sujet.

Notre guide pour créer votre charte graphique

Maintenant que les choses sont claires, nous pouvons passer à une méthodologie concrète à suivre pas à pas !

1 – Définir son entreprise : l’identité de marque

Comme nous le disions, la charte graphique peut-être vue comme un document qui met sur papier la cohérence et l’unité d’une marque. Définir cette cohérence et ces principes fondamentaux sera donc en toute logique la première chose à faire.

On parle d’identité de marque. Selon les activités, les valeurs et les buts que l’on se fixe, des éléments seront automatiquement supprimés, tandis que d’autres s’imposeront d’eux-même.

Prenez donc le temps de définir avec précision ce que vous faites, les valeurs que vous voulez afficher, vos objectifs, et tous les autres points que vous jugez nécessaires.

Un salon de coiffure ne devra absolument pas transmettre les mêmes émotions qu’une société de transport routier… Noter les choses sur papier pourra vous éviter certains contresens graphiques.

2 –  S’inspirer de ce qui existe

Une fois que l’on a les idées plus claires, on peut commencer à faire des recherches plus concrètes… Pour cela la meilleure chose à faire est sans doute de voir ce que d’autres entreprises travaillant dans le même secteur ont décidé avant nous. Inutile en effet de partir de zéro et de vouloir réinventer la roue !

Certains codes sont tellement ancrés dans nos esprits qu’ils fonctionnent automatiquement, sans même que l’on comprenne bien pourquoi. N’hésitez donc pas à puiser dans ce qui existe déjà et à faire vos propres variations sur des thèmes qui ont déjà fait leurs preuves depuis longtemps.

3 –  Faire ses propres choix

A cette étape, vous devriez déjà y voir beaucoup plus clair… Il est temps de faire les premiers choix concrets ! Une nouvelle fois, mieux vaut procéder par étapes pour ne pas s’embrouiller et pour travailler le plus efficacement possible.

Le logo est sans aucun doute l’élément le plus fondamental à définir dans votre charte graphique. Il sera présent sur tous les documents envoyés, sur le site web, sur la devanture de votre boutique ou de vos locaux…

Bref, ce logo sera partout et il devra être le plus évocateur et attrayant possible. Pour s’adapter à toutes les situations, on pourra en outre mettre sur papier quelques variations de ce logo type. Faire appel à une agence de communication sera le plus souvent nécessaire ici.

Le code couleur

Autre point essentiel, le code couleur. Pour le logo, mais également sur les documents, les couleurs choisies transmettront automatiquement certains messages bien ancrés dans nos cerveaux.Il est fortement recommandé de ne pas multiplier les couleurs.

La plupart du temps, une couleur principale sera choisie, accompagnée d’une ou deux couleurs complémentaires.

Pour choisir sa couleur, il existe plusieurs méthodes. On peut par exemple définir une « couleur » basique évoquant les principales valeurs à transmettre, puis faire varier les teintes pour y apporter de la nuance. Par exemple, un rouge vif n’aura pas le même impact qu’un rouge pastel.On trouve de nombreux guides à ce sujet sur internet, n’hésitez pas à faire des recherches.

La typographie

Ce point n’est pas souvent perçu consciemment… Mais il est pourtant primordial ! Sans le savoir, nous jugeons tous les marques selon la police de caractère utilisée dans leurs communications. Il est fascinant de voir à quel point de petites variations sur les mêmes lettres peuvent évoquer des émotions et des ressentis différents. La police Helvetica par exemple, évoque automatiquement la rigueur, le sérieux, et le chic. La fameuse police de caractère Comics Sans, évoque au contraire la détente, pour ne pas dire la nonchalance ou l’humour.

Notez qu’il n’est pas nécessaire de se cantonner à une seule police, sous peine de produire des communications rébarbatives. Mais le mieux est sans doute de se limiter à 2 ou 3 polices à utiliser selon les circonstances.

Derniers points à signaler

Vous connaissez désormais l’essentiel de ce qu’il faut savoir à propos de la charte graphique, ainsi que la marche à suivre pas à pas pour parvenir à une identité visuelle cohérente et efficace pour votre communication.

Notez avant de vous lancer que la meilleure manière de tester votre charte graphique est de l’appliquer au moment même de sa rédaction ! Cela vous permettra de tester vos idées et de porter un regard lucide instantanément.

Vous pourrez en profiter pour mettre au jour certaines règles plus subtiles, par exemple au niveau de la mise en page, des espaces, des pieds-de-pages… Vous pourrez également prendre conscience de certaines erreurs à éviter à tout prix, et les mettre noir sur blanc pour éviter qu’elles ne se produisent plus tard. Créer une charte graphique n’est pas une mince affaire. Cela demande une bonne connaissance des enjeux et des signes de communication généralement utilisés. Cela demande aussi une maîtrise de certains outils informatiques… Si cela vous semble trop complexe, n’hésitez pas à contacter une agence de communication pour vous aider. Cela vous fera gagner un temps fou tout en évitant le stress et certaines erreurs difficiles à éviter en tant que néophyte.

Laisser un commentaire