Comment Choisir une Chaise Montessori ?

Dernière mise à jour :

Appelée aussi « tour d’observation » quand elle est modulable ou bien cube Montessori, la chaise Montessori est un objet utile au quotidien.

Grâce à cet accessoire qui ressemble à un tabouret, bébé peut être placé à la même hauteur que les autres membres de la famille, en toute sécurité.

On limite ainsi les sentiments de frustration et d’exclusion. On favorise, par ailleurs, l’apprentissage des plus jeunes et leur autonomisation grâce à ce mobilier.

Mais comment bien choisir sa chaise Montessori ? Les quelques conseils qui suivent pourraient vous guider dans l’achat de votre meuble…

Les chaises Montessori sont disponibles en ligne chez plusieurs marchands comme Amazon ou Etsy (avec souvent la livraison gratuite).

Pourquoi acheter une chaise Montessori ?

Comme tout bon matériel Montessori, la chaise participe au bon développement psycho-moteur des enfants.

Parce qu’elle permet aux plus petits de participer aux activités de grands, elle est facteur d’épanouissement et contribue à l’apprentissage.

Si des jeux sont présents sur la chaise, la curiosité, la créativité, la motricité fine et la concentration seront également stimulées par l’objet.

Quel prix pour une chaise Montessori ?

Dans le commerce, vous pouvez trouver des chaises simples pour tout-petits à partir de 50 €.

Notez toutefois que, bien souvent, les chaises Montessori les moins chères ne sont pas modulables ni réglables.

Pour acheter une véritable tour d’observation modulable et multifonction, comptez un minimum de 100 €.

Chaise Montessori : à partir de quel âge la proposer ?

En théorie, ce petit meuble est adapté aux enfants dès 18 mois. Mais dans la réalité, tout dépend du modèle de chaise et, surtout, de l’évolution du tout-petit.

Pour être confortablement installé dans son fauteuil, bébé doit notamment être capable de se tenir droit.

Autrement dit, au-delà du critère d’âge, vous devez observer votre enfant et analyser correctement son potentiel pour savoir s’il est prêt à accueillir sa chaise Montessori.

Les avantages d’avoir une chaise Montessori à la maison

Si vous choisissez correctement votre chaise Montessori, vous aurez un meuble modulable.

Cette caractéristique garantit une utilisation sur le long terme. La chaise peut ainsi avoir de multiples usages.

Bien entendu, il s’agit avant tout d’une assise parfaitement adaptée aux petits, de 18 mois jusqu’à 6 ans environ.

Suivant les modèles et avec quelques habiles manipulations, la chaise peut se transformer en marche-pied, en petite table ou encore en échelle, pour prendre un peu de hauteur sur le monde qui entoure bébé.

Pour la transformation, pas besoin d’outils ni d’aucun savoir-faire. C’est simple, pratique, tout le monde peut s’en servir !

Lorsqu’elle est faite dans un bois de qualité, neutre, la chaise peut être placée n’importe où. Dans la salle à manger, elle permet à bébé de prendre ses repas avec le reste de la famille.

Tour d’apprentissage Montessori trouvé sur matourdeveil.fr

Dans la cuisine, elle permet à bébé de voir ce que l’on prépare et de le faire participer dès qu’il en a les capacités.

Pour une utilisation dans une salle d’eau, on transforme la chaise en marche-pied pour qu’elle aide l’enfant à se brosser les dents ou à se laver les mains.

La chaise Montessori est véritablement un équipement polyvalent qui évite de multiplier les accessoires de puériculture.

Contrairement à la chaise haute traditionnelle, celle de Maria Montessori est à hauteur d’enfant et sa conception améliore l’autonomie des plus petits.

La hauteur du fauteuil permet aux enfants d’y monter seul et de s’asseoir à leur convenance. Quand ils disposent d’une chaise adaptée, les enfants sont plus libres de leurs mouvements.

Si elle est assez légère, bébé pourra même la déplacer pour décider lui-même de ce qu’il va observer.

Disposer d’une chaise adaptée a également une utilité pédagogique. À hauteur d’adulte, bébé va pouvoir voir et observer, apprendre des choses jusque là ignorées. Un apprentissage qui se fait tout en douceur, et suivant les centres d’intérêt de l’enfant.

Avec une chaise Montessori, on craint moins les chutes qu’avec une chaise haute classique. La chaise Montessori est basse afin que les pieds de l’enfant touchent le sol. Il y a donc peu de risques de déséquilibre avec une chaise Montessori.

On le voit, la chaise Montessori est un objet très pratique, utile et durable. Mais comment procéder pour être certain d’acheter le bon matériel ?

Conseils pour bien choisir sa chaise Montessori

Choisir une chaise de qualité

Privilégiez une chaise sculptée dans un bois de qualité, comme le hêtre ou le chêne. Le recours à ce type de bois résistant et durable garantit une chaise solide.

En plus, ces bois sont naturellement beaux. Une chaise en hêtre ou en chêne pourra être placée n’importe où dans la maison. Quelle que soit la décoration, elle s’intégrera parfaitement.

De plus, une chaise en bois est écologique. Non seulement son cycle de vie engendre peu de pollution atmosphérique, mais en plus, elle n’ajoute pas de composants volatiles toxiques dans l’air intérieur de la maison.

Opter pour un accessoire multifonction

Avant d’acheter, assurez-vous que la chaise est polyvalente. Beaucoup de chaises Montessori sont en effet conçues comme des équipements modulables.

Ce ne sont pas uniquement des fauteuils. Elles peuvent se transformer en marche-pied, en tour d’observation… La bonne chaise Montessori est celle qui remplit correctement toutes ses fonctions.

Choisir une chaise évolutive

Pour rentabiliser votre achat du mieux possible – notamment si vous payez cher votre équipement -, achetez une chaise Montessori évolutive !

Certains modèles sont utilisables de 8 mois à 4 ans, d’autres de 18 mois à 5 ans, d’autres encore de 2 à 6 ans…

Avec un modèle évolutif, on peut régler la hauteur. L’objet suit alors l’enfant dès son plus jeune âge, et jusqu’à ce qu’il soit enfin en mesure d’utiliser les meubles des grands.

Vérifier la hauteur

En fonction de l’utilisation que vous prévoyez d’en faire, il pourrait être judicieux de vous intéresser à la hauteur de la chaise.

Par exemple, si vous l’utilisez pour les repas, vérifiez la hauteur de votre table et assurez-vous que la chaise puisse s’y adapter. Si vous souhaitez l’utiliser pour que bébé vous regarde lorsque vous cuisinez, mesurez la hauteur du plan de travail dans la cuisine.

Si vous espérez que votre loulou s’intéresse et participe à toutes vos activités, il doit être pile poil à bonne hauteur.

Laisser un commentaire